Cet article date de plus de deux ans.

Grand débat : Emmanuel Macron face à 600 maires normands

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Grand débat : Emmanuel Macron face à 600 maires normands
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron a ouvert mardi 15 janvier son grand débat national devant 600 maires de Normandie.

C'est dans la petite commune de Grand Bourgtheroulde dans l'Eure que le président a lancé sa reconquête. Devant lui 600 maires normands racontent le même sentiment d'abandon. Faut-il rétablir l'ISF ? Le chef de l'État assure que ce n'est pas un tabou, mais réaffirme sa position. Il promet néanmoins que cette réforme sera évaluée dans plusieurs mois tout comme les 80km/h.

Une phrase polémique

Cette volonté de dialogue n'a pas empêché Emmanuel Macron de prononcer une nouvelle phrase jugée polémique lors de sa visite surprise au conseil municipal de Gasny (Eure) mardi 15 janvier. "Une partie du traitement de la pauvreté est dans les personnes qui vivent dans des situations de pauvreté. En les responsabilisant, en les aidant à s'en sortir, en les considérant. On va davantage les responsabiliser parce qu'il y en a qui font bien et il y en a qui déconnent", a lancé le président. Le chef de l'État poursuivra ce grand débat dès vendredi 18 janvier dans le Lot.   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grand débat national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.