Démocratie participative : l'exemple de Kingersheim dans le Haut-Rhin

Dans certaines villes, les habitants peuvent choisir collectivement les projets à financer en priorité. C'est le cas à Kingersheim (Haut-Rhin).

FRANCE 2

Bouziane Zerrour habite dans cette rue de Kingersheim (Haut-Rhin) depuis 25 ans. S'il est fier de montrer les nouveaux lampadaires de la commune, c'est qu'il a fait partie des habitants qui les ont choisis. L'habitant de Kingersheim assure que la commune lui "a laissé la possibilité de décider sans aucune pression". Pour lui il est important "d'apporter sa pierre à l'édifice de la commune". Pourtant il ne fait pas partie du conseil municipal ni de la mairie.

L'équivalent d'un conseil municipal, mais pour les habitants

C'est en tant que simple habitant qu'il a pu intégrer un conseil participatif. C'est l'équivalent d'un conseil municipal, mais pour les habitants. Rythme scolaire, construction d'une mosquée, à Kingersheim, toutes les grandes décisions sont soumises à la population. Une démocratie participative mise en place par le maire et sa commune depuis vingt ans. Mais difficile pour lui d'attirer suffisamment d'habitants, c'est pour cela qu'il organise des tirages au sort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le conseil participatif de Kingersheim (Bas-Rhin)
Le conseil participatif de Kingersheim (Bas-Rhin) (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)