L'UMP souhaite une enquête sur Thomas Thévenoud pour savoir s'il y a eu fraude fiscale

Le chef de file des députés UMP, Christian Jacob, l'a annoncé, mardi, à quelques heures de la rentrée parlementaire.

Christian Jacob, chef de file des députés UMP, à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 24 juin 2014.
Christian Jacob, chef de file des députés UMP, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 24 juin 2014. (THOMAS SAMSON / AFP)

Après les critiques à gauche, les attaques de la droite. Alors que l'ancien secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud a quitté le PS après des démêlés avec les impôts, tout en conservant son siège de député, l'UMP demande, mardi 9 septembre, une enquête fiscale pour savoir s'il y a eu fraude. 

Christian Jacob, chef de file des députés UMP, a demandé au ministre du Budget, Christian Eckert, de saisir la commission des infractions fiscales, autorité administrative indépendante chargée de ce type de dossiers. "S'il y a eu fraude délibérée, le ministre devra ensuite saisir la justice", a estimé Christian Jacob.

La veille, Thomas Thévenoud avait affirmé le contraire. "Je veux rappeler que l'enchaînement de négligences choquantes qui m'ont placé dans cette situation ne fait pas de moi un fraudeur, s'est justifié l'élu de Saône-et-Loire tout en restant fidèle à sa ligne de défense : admettre "des retards de déclaration et de paiement" au fisc, et assurer que les problèmes sont désormais "intégralement régularisés".