Jean-Vincent Placé accusé de harcèlement sexuel

Publié
placé harcelement
FRANCEINFO
Article rédigé par
Y. Haefele - franceinfo
France Télévisions

Jean-Vincent Placé est visé par une enquête pour "harcèlement sexuel". Une ancienne collaboratrice du sénateur a porté plainte le 22 novembre pour des faits commis entre 2012 et 2016.

La plainte datée du 22 novembre contre Jean-Vincent Placé pointe de multiples comportements déplacés entre 2012 et 2016. L'auteure de la déposition est son ancienne collaboratrice lorsqu'il était secrétaire d'Etat de François Hollande. À Rome (Italie) par exemple, elle aurait été forcée de danser un slow avec l'ami de l'ex-sénateur EELV. "Je sens ma poitrine contre la sienne durant toute la durée de la chanson et c'est extrêmement long, c'est humiliant, répugnant et c'est complétement indigne du comportement d'un élu de la République", confiait la collaboratrice fin 2019.

Plainte jugée inutile en 2018

À l'époque, elle n'envisage pas de porter plainte alors qu'elle affirme que l'ancien écologiste multiplie les gestes déplacés. "En 2018, elle a la conviction qu'une plainte n'aboutirait pas à grand-chose et ne servirait à rien", explique le journaliste de "Complément d'Enquête" Sébastien Lafargue. Jean-Vincent Placé a déclaré prendre acte de la plainte et réserve ses réactions pour les enquêteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.