Taxe sur les superprofits : Olivia Grégoire préfère "que l'argent aille directement et très vite dans la poche des Français"

Publié
Taxe sur les superprofits : Olivia Grégoire préfère "que l'argent aille directement et très vite dans la poche des Français"
Article rédigé par
V.Astruc - France 2
France Télévisions

Vendredi 29 juillet, Olivia Grégoire, la ministre déléguée chargée des PME, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme, est l'invitée des "4 Vérités" sur France 2.

Olivia Grégoire, la ministre déléguée chargée des PME, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme, est l'invitée des "4 Vérités" sur France 2, vendredi 29 juillet. Elle revient sur la présentation en Conseil des ministres par Bruno Le Maire, dans la matinée de vendredi, du plan d'économie pour les cinq ans à venir : "Il va annoncer que nous serons vigilants sur les budgets, notamment ce qu'on appelle les budgets de fonctionnement."

Faut-il mettre en place une taxe sur les superprofits ?

Au Sénat, la taxe sur les superprofits est relancée par les sénateurs centristes, au moment où Total annonce des bénéfices record, ainsi qu'Engie. Faut-il mettre en place cette taxe ? "On estime que les entreprises ont les moyens de nous montrer leur bonne volonté. (...) Il y a un projet de loi de finances qui arrive en septembre au Parlement, comme d'habitude. Si à la fin du projet de loi de finances, on se rend compte que les entreprises n'ont pas pris leurs responsabilités à l'endroit des Français, on reverra cette question de la taxation sur les superprofits. (...) On préfère tout simplement que l'argent aille directement et très vite dans la poche des Français", conclut Olivia Grégoire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.