Il sera possible de passer le permis de conduire à partir de 17 ans dès janvier 2024, annonce Elisabeth Borne

Alors que les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les 18-24 ans, la Première ministre a promis d'être "très attentive sur le niveau demandé" pour obtenir le permis.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Image d'illustration d'un permis de conduire, le 19 mai 2023 à Clonas. (ROMAIN DOUCELIN / HANS LUCAS / AFP)

Elisabeth Borne a annoncé, mercredi 20 juin, sur la plateforme Brut, qu'à partir de janvier 2024, il serait possible de "passer le permis de conduire à partir de 17 ans et conduire à partir de 17 ans". Cette mesure vise à favoriser l'emploi et la formation des jeunes. Actuellement, un jeune en conduite accompagnée peut déjà passer le permis B à 17 ans, mais n'a le droit de prendre le volant par lui-même que le jour de ses 18 ans. Mais pour certaines auto-écoles et associations de sécurité routière, cette idée ne tient pas la route.

Alors que les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans, la Première ministre a promis d'être "très attentive sur le niveau demandé" pour obtenir le permis. Le gouvernement est aussi "en train de renforcer les attestations de sécurité routière pour en faire des sortes de pré-codes", a-t-elle ajouté, en assurant qu'il n'y avait "pas eu plus d'accidents" dans les pays voisins qui ont un permis de conduire à 17 ans.

Lors de cette interview diffusée sur YouTube, la cheffe du gouvernement a également annoncé l'élargissement d'aux élèves des lycées professionnels d'une aide de 500 euros versée aux apprentis pour financer leur permis. Ces mesures faisaient partie de la feuille de route pour la jeunesse qu'Elisabeth Borne doit présenter mercredi à Matignon, en présence d'une quinzaine de ministres et de jeunes qu'elle a régulièrement réunis depuis six mois sur différents thèmes, après le Conseil national de la réfondation (CNR) sur la jeunesse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

Gouvernement d'Elisabeth Borne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.