Gouvernement d'Élisabeth Borne : le grand bal des passations se poursuit

Publié Mis à jour
Remaniement : le grand bal des passations se poursuit
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Bigard, B. Six, L. De Pavent, M. Marini - France 2
France Télévisions

Les passations de pouvoir s’enchaînent depuis la nomination du nouveau gouvernement vendredi 20 mai. Ils seront donc 27 autour de la Première ministre Élisabeth Borne à l’occasion du premier Conseil des ministres qui aura lieu lundi 23 mai.  

Le grand bal des passations débuté vendredi 20 mai continue. Le lendemain matin, changement de locataire au ministère de la Santé. En partant, le ministre Olivier Véran compare cette période vécue par les passagers du Titanic. "Je suis fier de vous, l’iceberg était gros, l’eau était très froide mais il y avait de la place sur la planche", a-t-il déclaré. Loin d’être la plus connue du grand public, l’ancienne socialiste Brigitte Bourguignon a déclaré : "Vous ne connaissez peut-être pas encore toutes mes convictions en matière d’une santé de proximité, accessible à tous (...) J’entends souvent les mêmes problèmes".

Des entrées et des sorties

Promotion aussi pour l’ancien porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal. À seulement 33 ans, il remplace Olivier Dussopt auprès de Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, comme ministre des Comptes publics. Avec une priorité : après le quoi qu’il en coûte, la réduction des déficits. Au Quai d’Orsay, Jean-Yves Le Drian, ministre sans interruption depuis dix ans, quittera le gouvernement. C’est Catherine Colonna qui prendra sa place au ministère des Affaires étrangères. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.