Assemblée : la motion de censure de la Nupes contre le gouvernement sera soumise au vote lundi 11 juillet

Cette motion de censure, appelé motion de "défiance" par les députés de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes), devra réunir la majorité absolue à l'Assemblée nationale pour être adoptée, c'est-à-dire au moins 289 voix.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des députés de La France insoumise (Nupes) à l'Assemblée nationale lors du discours de politique générale de la Première ministre, le 6 juillet 2022. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)

La motion de censure contre le gouvernement, déposée par les quatre groupes de la Nouvelle union populaire, écologique et sociale (Nupes) sera soumise au vote à l'Assemblée nationale lundi 11 juillet, a appris franceinfo de source parlementaire, jeudi 7 juillet.

>> On vous explique comment fonctionne la motion de censure brandie par la Nupes contre le gouvernement d'Elisabeth Borne

Le vote sera précédé d'un débat, programmé à 16 heures le même jour. Pour que le gouvernement tombe, il faut qu'une majorité absolue de députés se prononcent pour cette motion de censure. Autrement dit, elle doit réunir au moins 289 voix.

À eux seuls, les groupes La France insoumise, Socialistes et apparentés, écologiste et Gauche démocrate et républicaine (qui comprend les communistes) n'atteignent pas ce seuil. L'adoption de cette motion de censure est plus qu'incertaine, dans la mesure où les groupes Rassemblement national et Les Républicains n'ont pas prévu de la soutenir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement d'Elisabeth Borne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.