VIDEO. "Un ambassadeur, c'est fait pour faire de la diplomatie", déclare Edouard Philippe à propos du "licenciement" de Ségolène Royal

L'ancienne candidate à la présidentielle a annoncé, sur les réseaux sociaux, avoir été démise de ses fonctions d'ambassadrice des pôles.

FRANCEINFO

Edouard Philippe a demandé mercredi 15 janvier de la "clarté" à Ségolène Royal sur son rôle d'ambassadrice des pôles, en rappelant sa "nécessaire obligation de réserve" et en déclarant qu'"un ambassadeur, c'est fait pour faire de la diplomatie". 

"Nous avons demandé à madame Royal quelle était sa position sur cette nécessaire obligation de réserve et le respect qu'elle doit à cette obligation de réserve. Elle fera sans doute valoir ses observations et nous aurons l'occasion de prendre une décision, après avoir lu et réfléchi à ses observations", a ajouté le Premier ministre au sujet de l'ex-candidate socialiste à la présidentielle, très critique sur la politique de l'exécutif.

La veille, Ségolène Royal avait elle-même annoncé avoir été "licenciée", après avoir reçu un courrier des deux secrétaires généraux du Quai d'Orsay la sommant de taire ses critiques et envisageant de "mettre fin" à ses fonctions. "Un prochain Conseil des ministres pourrait examiner le projet de décret mettant fin à vos fonctions d'ambassadrice", ajoute la lettre, dont Le Canard enchaîné a reproduit des extraits et que Ségolène Royal a elle-même publiée mardi sur sa page Facebook.

Le Premier ministre Edouard Philippe lors du compte-rendu du conseil des ministres qui s\'est tenu à Paris le 15 janvier 2020.
Le Premier ministre Edouard Philippe lors du compte-rendu du conseil des ministres qui s'est tenu à Paris le 15 janvier 2020. (BENOIT TESSIER / POOL / AFP)