VIDEO. Edouard Philippe : "Nous ne devons pas avoir d'autre principe directeur que de dire aux Français l'état de la France"

Le gouvernement quasiment au complet s'est retrouvé vendredi soir 30 juin à Nancy pour un séminaire de 24 heures destinée à préparer les annonces de l'exécutif la semaine prochaine.

Le Premier ministre Edouard Philippe a conclu samedi 1er juillet le séminaire gouvernemental en proclamant : "La vérité n'est pas une option. Elle rend optimiste. Nous avons considéré que nous ne devions pas avoir d'autre idée, d'autre principe directeur que de dire clairement aux Français l'état de la France." Il a proclamé aussi sa volonté de "tenir le cap".

Le gouvernement quasiment au complet s'est retrouvé vendredi soir 30 juin à Nancy pour un séminaire de 24 heures ; une "mise au vert" hors de Paris destinée à rapprocher les ministres et à préparer les annonces de l'exécutif la semaine prochaine. Le Premier ministre fait sa déclaration de politique générale mardi 4 juillet, tandis qu'Emmanuel Macron s'adressera la veille au Congrès réuni à Versailles.

"Le Code du Travail gagnerait à être simplifié"

Le Premier ministre a également estimé que le "complexe" Code du travail devait être "simplifié" pour mieux "protéger les salariés". "On peut, a-t-il déclaré, sans rentrer dans une polémique, reconnaître que cet ensemble de dispositions est complexe, qu'il gagnerait sans doute à être simplifié et à être corrigé pour mieux répondre à son objectif fondamental qui est la protection des salariés, la définition de règles claires, simples, pratiques pour les salariés et les entreprises."

Il répondait à une question de journaliste sur une déclaration faite vendredi par la ministre du Travail Muriel Pénicaud, selon laquelle "soit on a un Code du travail, qui, en gros, n'est fait que pour embêter 95% des entreprises et sanctionner les 5% qui ne se conduisent pas dans les règles ; soit nous inventons un système qui permet plus de marges de manœuvre, avec des filets de sécurité".

Le Premier ministre, Edouard Philippe, entouré des ministres de la Justice, Nicole Belloubet, et de la ministre de la Défense, Florence Parly, à Nancy, le 1er juillet 2017. 
Le Premier ministre, Edouard Philippe, entouré des ministres de la Justice, Nicole Belloubet, et de la ministre de la Défense, Florence Parly, à Nancy, le 1er juillet 2017.  (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)