Tiers payant : la ministre de la Santé confirme sa généralisation

Après la taxe d'habitation, le gouvernement fait marche arrière sur le tiers payant, un système qui évite notamment l'avance de frais médicaux chez les médecins.

France 2

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé mardi 11 juillet la généralisation du tiers payant. "C'est une question d'équité et d'accès aux soins", a-t-elle justifié sur France Inter. La ministre tenait pourtant un autre discours dans un entretien publié vendredi 7 juillet dans Le quotidien du médecin. "Mon objectif serait d'éviter l'obligation de tiers payant généralisé. J'ai horreur des obligations", confiait-elle.

Entrée en application le 1er décembre

Des propos qui rassuraient les syndicats de médecins libéraux, résolument contre la généralisation de cette mesure en raison de la surcharge administrative et des retards de paiement qu'elle entraînerait. La volte-face de la ministre les laisse donc pantois. Agnès Buzyn a demandé à l'Inspection générale des affaires sociales d'évaluer le fonctionnement du tiers payant généralisé qui devrait enter en application le 1er décembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin pendant une consultation à Coray (Finistère), le 11 mars 2016.
Un médecin pendant une consultation à Coray (Finistère), le 11 mars 2016. (MAXPPP)