Taxe d'habitation : comment financer sa suppression ?

La taxe d'habitation va diminuer d'ici deux ans pour disparaître totalement à la fin du quinquennat. Il faudra trouver 8,5 milliards d'euros. Quelles sont les pistes du gouvernement ?

FRANCE 2

C'est une épine pour le gouvernement. Financer la suppression totale de la taxe d'habitation d'ici 2022 représente un manque à gagner de 8,5 milliards d'euros par an. Alors comment financer les pertes de recettes pour les collectivités territoriales ? Aucune décision n'a été prise pour l'instant et la droite ironise. "Le gouvernement a entrepris de supprimer la taxe d'habitation, sans avoir de solution derrière", dit Eric Woerth, député de l'Oise.

Des impôts réaffectés ?

Des pistes sont tout de même à l'étude. L'État pourrait réaffecter des impôts nationaux vers les collectivités territoriales (communes, départements, régions), comme l'impôt sur le revenu, les taxes carburant, la CSG ou encore la TVA. Autre piste : réallouer les impôts locaux entre collectivités, en réaffectant des impôts des départements vers les communes. Mais l'État a peu de marge de manoeuvre car il ne veut pas augmenter le déficit public.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les demandes d’étalement de paiement de l’impôt sur le revenu et de la taxe d’habitation ont connu entre 10% et 20% d\'augmentation en 2013, selon \"Le Figaro\" et Europe 1.
Les demandes d’étalement de paiement de l’impôt sur le revenu et de la taxe d’habitation ont connu entre 10% et 20% d'augmentation en 2013, selon "Le Figaro" et Europe 1. (MYCHELE DANIAU / AFP)