Six parcs éoliens en mer confirmés en Manche et en Atlantique

Dans les Côtes-d'Armor mercredi 20 juin, Emmanuel Macron a donné son feu vert à six projets de parcs éoliens dans la Manche et l'Atlantique. Une énergie verte contestée localement.

Voir la vidéo
France 3

L'énergie éolienne en mer va bientôt sortir du brouillard. C'est ce qu'est venu annoncer Emmanuel Macron mercredi 20 juin à Plévenon (Côtes-d'Armor). Avec Nicolas Hulot, ils ont débloqué des projets lancés en 2012 et 2014 restés dans les cartons : six parcs éoliens en pleine mer représentant l'équivalent de deux réacteurs nucléaires selon le ministre de la Transition écologique. Ils seront quatre dans la Manche et deux dans l'Atlantique.

Les pêcheurs en colère

Pour Emmanuel Rollin, directeur du projet éolien en mer, "c'est une vraie bonne nouvelle pour l'environnement et pour l'emploi, car enfin, on va pouvoir concrétiser cette filière industrielle de l'éolien en mer en France". À la clé, au moins 7 000 nouveaux emplois. Les industriels ont accepté une baisse de 30 à 40% des subventions de l'État. Mais à Saint-Brieuc, tout le monde ne partage pas l'enthousiasme du gouvernement. Les pêcheurs affirment que les éoliennes seront une catastrophe pour la reproduction des homards et des coquilles Saint-Jacques. "On ne veut pas de ce parc, explique Julien Tréhorel, de l'Association de défense de la pêche artisanale. Tous les gens qui sont ici sont là parce qu'ils n'en veulent pas, ils savent très bien que si ce parc s'installe, on met la clé sous la porte".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des éoliennes en pleine mer
Des éoliennes en pleine mer (France 3)