Sibeth Ndiaye regrette l'attitude "inacceptable" de Ségolène Royal mais reconnaît avoir "beaucoup d'admiration pour son parcours"

"Qu'elle méconnaisse ce qu'est la neutralité de la fonction publique, je crois que c'est parfaitement inacceptable", estime Sibeth Ndiaye, porte parole du gouvernement. Ségolène Royal va être démise de ses fonctions d'ambassadrice des pôles le 24 janvier.

Sibeth NDiaye, la porte-parole du gouvernement, invitée de France Inter le 16 janvier 2020.
Sibeth NDiaye, la porte-parole du gouvernement, invitée de France Inter le 16 janvier 2020. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"J'éprouve une grande déception vis-à-vis de Ségolène Royal", affirme Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement, invitée jeudi 16 janvier matin de France Inter. L'ancienne ministre nommée ambassadrice des pôles en 2017 va être démise de ses fonctions le 24 janvier 2020 pour ne pas avoir observé de droit de réserve en critiquant ouvertement la politique du gouvernement sur la réforme des retraites. Elle est de plus visée par une enquête préliminaire du Parquet national financier quant à l'utilisation de ses frais de fonctions notamment.

"Ségolène Royal est une grande femme d'État, c'est une femme qui a concouru à l'élection présidentielle dans notre pays, relève Sibeth Ndiaye. Qu'elle ignore la différence entre faire de la politique et faire de la diplomatie, qu'elle méconnaisse ce qu'est la neutralité de la fonction publique, je crois que c'est parfaitement inacceptable. Je le regrette, même si j'ai beaucoup d'admiration pour son parcours politique".