Privatisation de la FDJ : les actionnaires au rendez-vous

L'opération de privatisation de la Française des jeux (FDJ) semble positive. Les particuliers ont déjà souscrit plus de 200 millions d'euros d'actions.

FRANCE 2

Tout le monde est tenté. Dans les bureaux de tabac de l'Hexagone, acheter des actions de la Française des jeux est vu comme un bon placement. Depuis sa privatisation jeudi 7 novembre, plus de 200 millions d'euros ont été investis par les particuliers dans la FDJ. C'est un tiers de l'enveloppe réservée par l'État aux petits investisseurs. "La FDJ est un très beau tremplin pour la suite d'un programme de privatisation. (...) Le plat de résistance sera assurément les Aéroports de Paris", estime François Cholet, économiste.

Attention aux escroqueries

Mais attention aux arnaques, car de nombreux sites frauduleux proposent aux particuliers d'acheter des actions alors qu'ils n'y sont pas autorisés. Seuls les banques, les courtiers ou les sociétés d'investissement peuvent en vendre. Pour éviter ces escroqueries, l'autorité des marchés financiers a mis en ligne une liste noire.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Entrez dans l\'histoire, entrez dans le capital\", affiche la Française des jeux le 7 novembre 2019 sur son siège de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), alors que la souscription pour réserver ses actions débute ce jour.
"Entrez dans l'histoire, entrez dans le capital", affiche la Française des jeux le 7 novembre 2019 sur son siège de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), alors que la souscription pour réserver ses actions débute ce jour. (ERIC PIERMONT / AFP)