Cet article date de plus de trois ans.

Politique : une rentrée casse-tête pour le gouvernement

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Politique : une rentrée casse-tête pour le gouvernement
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron a rendez-vous mercredi 22 août avec le gouvernement au grand complet pour le premier Conseil des ministres de la rentrée. Les chantiers sont nombreux, avec des réformes à mener dans un contexte de croissance moins forte cette année.

Emmanuel Macron a quitté mardi 21 août le Fort de Brégançon (Var) et sa rentrée va être chargée. Au programme : le casse-tête du budget, avec une croissance sans doute plus faible que prévu, avec 1.8% au lieu de 2%. "0.2% du PIB, cela représente des centaines de millions qu'il va falloir trouver dans les coupes budgétaires", explique Christian Stoffaës, professeur d'économie.

Des dossiers explosifs

Mais pour Emmanuel Macron, il n'est pas question de renoncer à son image de président réformiste. Le plan pauvreté et le plan santé seront présentés en septembre, tout comme la réforme des retraites et celle de l'assurance chômage qui sont des dossiers explosifs pour l'exécutif. "De manière générale, on sait que les Français sont très attachés à nos différents systèmes de solidarité. Ils considèrent qu'il faut qu'il y ait une réduction des inégalités entre les personnes les plus riches et les personnes les plus pauvres", détaille Jean-Daniel Lévy, directeur département politique et opinion.

La révision de la Constition avait elle été stoppée nette par l'affaire Benalla. Si le Président remet ce texte à l'agenda parlementaire, il prendrait alors le risque de fédérer les oppositions.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.