Cet article date de plus de quatre ans.

Ordures ménagères, résidence secondaire, prévention des inondations... Quand les taxes locales flambent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Ordures ménagères, résidence secondaire, prévention des inondations... Quand les taxes locales flambent
Ordures ménagères, résidence secondaire, prévention des inondations... Quand les taxes locales flambent Ordures ménagères, résidence secondaire, prévention des inondations... Quand les taxes locales flambent (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

"Le Figaro" révèle que les petites taxes locales auraient bondi de 13% en quatre ans.

La fiscalité locale explose avec 7,5 milliards de recette l'an passé, soit +13% en quatre ans selon Le Figaro. Dans les Bouches-du-Rhône à Gardanne, c'est l'impôt sur les ordures ménagères qui fait mal au portefeuille. Il n'existait pas pour les particuliers, mais la ville est entrée dans la métropole Aix-Marseille et a dû appliquer la taxe. "Je trouve que c'est un peu cher", témoigne un habitant de la commune. L'an dernier, la taxe sur les ordures ménagères a rapporté en France 6,9 milliards d'euros, +9% depuis 2014. 

Compenser les baisses de dotations de l'État

Dans le Val-de-Marne, à Fontenay-sous-Bois, c'est la taxe d'habitation sur les résidences secondaires qui a été multipliée par trois. "On a trouvé l'idée d'augmenter au maximum la taxe d'habitation sur les résidences secondaires pour ne pas faire payer aux habitants permanents des augmentations d'impôt", indique l'adjoint au maire de la commune Loïc Damiani. Seule manière selon la municipalité de compenser les baisses de dotations de l'État

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.