Cet article date de plus de trois ans.

Limitation à 80 km/h : un désaccord au sein du gouvernement ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Limitation à 80 km/h : un désaccord au sein du gouvernement ?
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Gérard Collomb a évité une question sur la limitation des routes secondaires à 80 km/h le 17 mai dernier. Cela laisse-t-il paraître un désaccord au sein même du gouvernement sur cette mesure déjà impopulaire ?

Simple provocation ou désaccord explicite ? En déplacement à Rungis (Val-de-Marne) jeudi 17 mai, Gérard Collomb a été questionné sur la réduction de la vitesse à 80 km/h sur les routes du réseau secondaire. Mais lors de sa rencontre avec les citoyens, le ministre de l'Intérieur a botté en touche. "Je prends un joker sur la question suivante, et je passe directement aux radars embarqués", a-t-il déclaré. Dans la matinée ce vendredi 18 mai, Gérard Collomb rétropédale et manie l'humour dans les médias pour se sortir de ce mauvais pas. Mais la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires semble bel et bien lui déplaire.

Polémique au sein du gouvernement ?

Édouard Philippe, lui, ne plaisante pas : il porte lui-même cette mesure qui doit entrer en vigueur le 1er juillet prochain. Il affirme qu'il s'agit de la décision de l'ensemble du gouvernement et assume l'impopularité de la mesure. Ce vendredi 18 au matin, Christophe Castaner a tenu à afficher l'image d'un gouvernement solidaire. Emmanuel Macron, lui, reste discret sur cette mesure. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement d'Edouard Philippe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.