Les dessous du séminaire gouvernemental d'Édouard Philippe

Édouard Philippe a réuni ce dimanche 8 octobre après-midi tous ses ministres. Pourquoi un séminaire un dimanche? L'analyse de Danielle Sportiello sur le plateau de France 3.

FRANCE 3

"Le message est clair : un ministre, ça travaille 7 jours sur 7, et le travail le dimanche, c'est le dada d'Emmanuel Macron, analyse Danielle Sportiello. "Il faut dire aussi que le temps presse, car le nouveau chantier de réformes doit être lancé d'ici la fin de l'année. Ce nouveau chantier, c'est la sécurisation du parcours professionnel : apprentissage, formation professionnelle, assurance chômage."

Le "carpet bombing"

"Et derrière sécurisation, il faut lire protection des salariés", poursuit la journaliste. "Ça sonne comme un coup de barre à gauche, après la polémique sur Emmanuel Macron, le président des riches. C'est Édouard Philippe qui pilote, pendant que le président se met au vert. Il faut dire que sa sortie sur 'ces manifestants qui foutent le bordel' passe mal dans l'opinion. Le Premier ministre pilote selon la méthode du 'carpet bombing', le tapis de bombe. Il s'agit d'une terminologie chère à Matignon pour désigner le bombardement intensif et ciblé à faire dans l'opinion sur les réformes à venir."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe à Matignon, le 8 octobre 2017.
Le Premier ministre Edouard Philippe à Matignon, le 8 octobre 2017. (FRANCEINFO)