Impôt : la taxe d'habitation pour les plus riches maintenue ?

La taxe d'habitation ne serait pas supprimée pour les foyers les plus aisés. Le gouvernement prépare les esprits.

France 3

La taxe d'habitation pourrait être conservée pour 20% des Français, soit six millions de foyers fiscaux. C'est ce que suggérait dimanche 6 janvier le ministre de l'Économie Bruno Le Maire. À Cannes (Alpes-Maritimes), les avis sont partagés. "S'il a dit qu'on ne devrait pas la payer, on ne la paye pas c'est tout", estime une habitante. Cet impôt toucherait un célibataire au revenu fiscal de référence de 27 000 euros, 43 000 euros pour un couple ou encore 55 000 euros pour un couple avec deux enfants.

Mesure anticonstitutionnelle ?

Cela permettrait à l'État de donner sept milliards d'euros de moins de compensations aux collectivités locales. Mais certains élus, comme le maire LR de Cannes David Lisnard, s'opposent déjà à cette mesure. Une proposition scrutée de près par le Conseil constitutionnel, très attaché à l'égalité des Français face à l'impôt.

Le JT
Les autres sujets du JT
Si 24 250 communes ont conservé en 2018 le même taux d\'imposition qu\'en 2017, 5 680 l\'ont augmenté en 2018, ce qui peut expliquer la hausse de la taxe d\'habitation pour certains contribuables. 
Si 24 250 communes ont conservé en 2018 le même taux d'imposition qu'en 2017, 5 680 l'ont augmenté en 2018, ce qui peut expliquer la hausse de la taxe d'habitation pour certains contribuables.  (PHILIPPE HUGUEN / AFP)