Gouvernement : un tandem à Beauvau

Christophe Castaner vient d'être nommé ministre de l'Intérieur et succède ainsi à Gérard Collomb. L'ancien patron de la DGSI, Laurent Nuñez, fait son entrée à ses côtés place Beauvau.

Voir la vidéo
FRANCE 3

C'est un tandem qui fait son entrée place Beauvau, mardi 16 octobre. D'un côté, l'homme politique Christophe Castaner, nommé ministre de l'Intérieur, de l'autre, le technicien Laurent Nuñez, nouveau secrétaire d'État et ancien patron de la direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI). Depuis de longs mois, Christophe Castaner ne cachait plus ses ambitions : le ministère de l'Intérieur et rien d'autre. Pilier de la Macronie, fidèle parmi les fidèles, "Casta" est l'un des seuls à murmurer à l'oreille du Président.

De la région PACA à l'Elysée

Christophe Castaner entre tôt en politique. Il y a vingt-cinq ans, il s'engage au parti socialiste derrière Michel Rocard, puis à l'âge de 35 ans il est élu maire de Forcalquier dans les Alpes-de-Haute-Provence. En 2015, pour faire barrage au Front national, il renonce à sa candidature aux élections régionales. Enfin, il rejoint Emmanuel Macron et son tout nouveau mouvement, La République en marche. En bon soldat, Christophe Castaner est récompensé en étant nommé porte-parole du gouvernement, puis il devient secrétaire d'État aux relations avec le Parlement. Aujourd'hui à la tête du ministère de l'Intérieur, il s'est rendu mardi 16 octobre aux Lilas, en Seine-Saint-Denis, là où un adolescent de 13 ans a perdu la vie à la suite d'une rixe.

Le JT
Les autres sujets du JT
La passation de pouvoir au ministère de l\'Intérieur entre Édouard Philippe et Christophe Castaner, mardi 16 octobre.
La passation de pouvoir au ministère de l'Intérieur entre Édouard Philippe et Christophe Castaner, mardi 16 octobre. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)