Gouvernement : les futurs ministres passés au crible

Emmanuel Macron a retardé l'annonce officielle du gouvernement pour effectuer des vérifications sur les ministres qui vont l'entourer. En quoi consistent ces vérifications ?

Pour son premier gouvernement, Emmanuel Macron veut une équipe irréprochable. Résultat : tous les ministres sont actuellement passés au crible. Dans un communiqué, l'Élysée a ainsi annoncé que "conformément à ses engagements de moraliser la vie publique, le chef de l'Etat veut des vérifications concernant les ministres." Emmanuel Macron demande à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie publique et à Bercy d'effectuer une vérification de leur situation fiscale, de vérifier que les ministres ne se trouvent pas dans des situations de conflit d'intérêts.

Le spectre de l'Affaire Cahuzac

Le nouveau chef d'État veut éviter les bavures passées, lorsque l'ancien secrétaire d'État Thomas Thévenoud avait été contraint de démissionner, car il avait omis de faire sa déclaration d'impôt. Ce souci de transparence est né au lendemain de l'Afffaire Cahuzac qui avait entaché le quinquennat de François Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 1er février 2016. 
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 1er février 2016.  (LOIC VENANCE / AFP)