Gouvernement : la situation fiscale des futurs ministres passée à la loupe

En plateau, David Boéri revient sur la décision d'attendre demain, mercredi 17 mai, avant de dévoiler les noms des nouveaux ministres.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le premier gouvernement d'Emmanuel Macron ne sera connu que demain, mercredi 17 mai. La raison ? Emmanuel Macron souhaite vérifier la situation fiscale de chaque potentiel ministre. Une grande première. "Après l'affaire Cahuzac et la loi sur la transparence de la vie publique, les vérifications se faisaient à postériori, après nomination. Cette fois, Emmanuel Macron applique une promesse de campagne. Il a transmis la liste complète du prochain gouvernement à la direction générale des finances, ainsi qu'à la haute autorité de la transparence de la vie publique", explique en plateau David Boéri.

Les conflits d'intérêts traqués

La situation fiscale de chaque ministre va être épluchée. "Déclaration de revenus, comptes bancaires, placements, patrimoine", détaille le journaliste de France 3. Certains dossiers seront rapidement traités puisque les parlementaires comme les ministres sortants étaient déjà soumis à ses règles. Les conflits d'intérêts seront également traqués.

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 1er février 2016. 
Edouard Philippe et Emmanuel Macron, à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), le 1er février 2016.  (LOIC VENANCE / AFP)