Emploi : le gouvernement dévoile son projet pour l'apprentissage

Le gouvernement a présenté ce vendredi 9 février au matin sa réforme de l'apprentissage, appelé à ne plus être considéré comme une voie de garage, mais une voie d'excellence. Au total, 20 mesures ont été dévoilées pour attirer les jeunes, mais aussi les entreprises.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Réparer une fuite d'eau : une nouvelle corde à son arc. Il a déjà deux CAP : maçon, et carreleur. Mais aujourd'hui, Benjamin Françoise se lance dans la plomberie. À 23 ans, il n'hésite pas à choisir l'apprentissage. Pour encourager les vocations, le gouvernement annonce des mesures financières : 30 euros nets par mois sur les salaires des moins de 20 ans, et à partir de 18 ans, une aide de 500 euros pour passer son permis de conduire. Indispensable pour notre apprenti.

L'âge limite repoussé à 30 ans au lieu de 26

Autre annonce du gouvernement : repousser l'âge limite de l'apprentissage à 30 ans, contre 26 aujourd'hui. Une mesure très attendue par ce patron. Aujourd'hui, Robin Pelletier cherche des jeunes motivés avec de vraies compétences. Mais l'un des principaux obstacles pour les employeurs reste la complexité administrative. Le gouvernement propose de simplifier ces démarches.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un apprenti de l\'Université régionale des métiers de l\'artisanat, à Arras, en 2014.
Un apprenti de l'Université régionale des métiers de l'artisanat, à Arras, en 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)