VIDEO. Démission de Collomb : Affaibli, Matignon fait face à son septième départ

Les départs se succèdent au fil des mois au gouvernement. La démission du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, refusée puis finalement acceptée par l'Elysée ce mardi soir, est le septième départ du gouvernement depuis l'arrivée au pouvoir d'Emmanuel Macron en juin 2017.

Voir la vidéo
BRUT

Quelle ironie. Dans une interview accordée à France Inter le 18 mai 2017, soit 3 jours après la formation de son gouvernement, le Premier ministre Édouard Philippe, annonçait que celui-ci était "bâti pour durer". Depuis l’élection d’Emmanuel Macron - il y a 1 an, 4 mois, et 19 jours - 7 des 18 ministres qui formaient le premier gouvernement ne sont plus en fonction.

Un premier réajustement

Après les élections législatives de mai 2017, le Premier ministre présente la démission de son gouvernement à Emmanuel Macron. Un "réajustement à la marge, et plutôt technique", est annoncé par le porte-parole de l’Élysée, Christophe Castaner. Visés par des enquêtes préliminaires de la justice, quatre ministres du gouvernement précédent sont déjà amenés à se démettre. François Bayrou, Garde des Sceaux et ministre de la Justice, Sylvie Goulard, ministre des Armées, et Marielle de Sarnez, ministre chargée des Affaires européennes, sont soupçonnés d’avoir utilisé des emplois fictifs dans le cadre de leurs activités au Parlement européen. Richard Ferrand, alors ministre de la Cohésion des territoires doit également se retirer à la suite de l’affaire des Mutuelles de Bretagne dont il était le directeur général.

En 2018, l’hécatombe continue

Le 28 août 2018, en direct sur France Inter, le ministre le plus populaire, Nicolas Hulot, annonce sa volonté de quitter le gouvernement. À la surprise générale, le ministre de la Transition écologique justifie son choix par "la politique des petits pas du gouvernement". Le "ministre le plus populaire" ne veut pas "donner l’illusion que ma présence au gouvernement signifie qu’on est à la hauteur." Une semaine plus tard, le 4 septembre 2018, Laura Flessel quitte elle aussi le gouvernement pour "raisons personnelles". Le Canard enchainé et Mediapart révéleront le lendemain que la ministre des Sports était visée par une affaire fiscale. Enfin, le 1er octobre 2018, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb jette l’éponge. Il annonce vouloir se concentrer sur les prochaines élections municipales de Lyon. Une démission d’abord refusée, puis acceptée par le président de la République. Peu à peu, ce "gouvernement bâti pour durer" ne cesse de s’effriter. Qui sera le prochain ?

VIDEO. Démission de Collomb : Affaibli, Matignon fait face à son septième départ
VIDEO. Démission de Collomb : Affaibli, Matignon fait face à son septième départ (BRUT)