Collectivités : Édouard Philippe fait face à la colère des élus

Le Premier ministre a ouvert ce matin, jeudi 27 septembre, le 14e Congrès des régions, auquel participent aussi les départements et les communes. Des élus très remontés ont lancé un appel pour dénoncer une recentralisation des pouvoirs. 

France 2

Ils représentent et dirigent les régions, les départements ou les villes. Ces élus locaux se retrouvent à Marseille (Bouches-du-Rhône) pour faire le même constat. Ils estiment que les économies demandées ces dernières années pèsent trop lourd et que trop de décisions sont imposées de Paris. Dans un premier temps, Édouard Philippe avait décliné leur invitation à s'exprimer devant leur congrès, mais devant la colère qui gronde, il est finalement venu pour leur dire qu'il ne changerait rien à sa ligne d'économies et de désendettement de l'État.

Rendez-vous à Matignon en octobre

Le Premier ministre assume donc la stagnation des dotations de l'État aux collectivités locales. La volonté affichée de dialogue n'a pas convaincu. Pour ces élus, l'appel de Marseille, c'est-à-dire moins de coupes budgétaires et plus de pouvoir local, n'a pas été entendu. Le Premier ministre veut tendre le main. Il les invite à Matignon le 19 octobre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre Edouard Philippe donne une conférence de presse, le 20 septembre 2018 à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe donne une conférence de presse, le 20 septembre 2018 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)