Baisse des dotations de l'État aux collectivités : la colère des maires

Une nouvelle coupe dans les crédits de l'État aux collectivités provoque la colère des maires. Un décret vient d'annuler 300 millions de dotations, un coup dur pour l'investissement local.

France 3

Après des mois de travaux, le village de Fontaine-Etoupefour (Calvados) est transformé. "C'est trois ans de recherches de financements. On ne pourrait pas réaliser un projet comme celui-là en l'espace de six mois", explique Bernard Esnault, le maire. Coût total du chantier : plus d'un million d'euros. Un investissement énorme pour cette commune de 2 000 habitants. Sans les 400 000 euros d'aides de l'État, la municipalité n'aurait pas pu entamer la première phase des travaux. Si l'État supprime ses dotations, impossible de finaliser le chantier.

"Il y a peu d'élus locaux à l'Assemblée nationale"

"Je pense qu'à l'heure actuelle nous avons un gouvernement et une Assemblée nationale qui n'est pas très au fait des affaires locales, car il y a assez peu d'élus locaux", indique Michek Patard-Legendre, maire de la commune d'Ifs (Calvados). En attendant de savoir quelles communes seront impactées, cette baisse des dotations de l'État hante déjà certains élus locaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les collectivités locales devront compter avec 300 millions d\'euros de moins que prévu pour financer leurs projets en 2017.
Les collectivités locales devront compter avec 300 millions d'euros de moins que prévu pour financer leurs projets en 2017. (MAXPPP)