Assemblée nationale : Édouard Philippe ouvre l'acte II du quinquennat

Mercredi 12 juin, le Premier ministre a présenté les grandes lignes de sa feuille de route devant l'Assemblée nationale. Édouard Philippe promet plus de justice sociale et plus d'écologie.

France 3

1h10 pour dévoiler le calendrier des prochaines réformes. Mercredi 12 juin, Édouard Philippe a présenté à l'Assemblée nationale les grandes lignes de sa feuille de route pour l'acte 2 du quinquennat. "Ces douze prochains mois (...) seront ceux de l'accélération écologique", a lancé le Premier ministre au pupitre. Il confirme la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) avant fin 2020. En septembre, une loi contre le gaspillage sera soumise aux députés.

Débat ouvert sur la PMA en septembre

Édouard Philippe confirme également le cap de la justice sociale. Le système du bonus-malus pour les entreprises abusant des CDD est maintenu, ainsi que la dégressivité des indemnités chômage pour les hauts salaires. Il annonce par ailleurs la reconduction de la prime de fin d'année défiscalisée.

Le texte sur la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes sera soumis au Parlement dès septembre prochain. Réduction du nombre de députés, décentralisation, baisse de la proportionnelle aux législatives... Le virage initié par Emmanuel Macron est confirmé. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Edouard Philippe assiste à une séance de questions au gouvernement, à l\'Assemblée nationale à Paris, le 15 novembre 2017.
Edouard Philippe assiste à une séance de questions au gouvernement, à l'Assemblée nationale à Paris, le 15 novembre 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)