Ambassadrice des pôles : Ségolène Royal poussée vers la sortie

Ségolène Royal sera bientôt suspendue de sa fonction d'ambassadrice des pôles. C'est elle-même qui l'a révélé en fin de journée. Un limogeage très médiatique qui fait suite à ses absences aux réunions importantes et à ses critiques à l'encontre du gouvernement.

FRANCE 2

Depuis quelques semaines, où qu'elle aille, Ségolène Royal, nommée il y a deux ans par le gouvernement ambassadrice des pôles, critiquait ce même gouvernement. "On est en déficit grave de démocratie. On ne gouverne pas un pays en divisant les Français. L'image que renvoie la France sur la scène internationale est catastrophique", expliquait l'ancienne ministre le 6 janvier.

De retour dans l'opposition

Vendredi 10 janvier, Élisabeth Borne, la ministre de l'Écologie, appelait Ségolène Royal à la retenue : "Quand on est ambassadeur et qu'on porte la parole de la France, je pense que c'est important d'avoir un devoir de réserve, cela doit faire partie du poste." À cette date, la lettre menaçant Ségolène Royal de licenciement est déjà partie. Le courrier signe le retour de Ségolène Royal dans l'opposition.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ségolène Royal, ancienne ministre de l\'Environnement, au ministère de l\'Economie, à Paris, le 11 décembre 2017.
Ségolène Royal, ancienne ministre de l'Environnement, au ministère de l'Economie, à Paris, le 11 décembre 2017. (ERIC PIERMONT / AFP)