Allocution d’Emmanuel Macron : un discours qui ratisse large

En direct de l’Élysée, la journaliste Anne Bourse fait le point sur l’allocution d’Emmanuel Macron du 14 juin.

FRANCE 2

Lors de son allocution du dimanche 14 juin, suivie par plus de 23 millions de Français, Emmanuel Macron a plusieurs fois parlé "d’un nouveau chemin à tracer". En effet, Emmanuel Macron "esquisse un nouveau chemin, mais ne change pas de cap", explique la journaliste Anne Bourse en direct du palais de l’Élysée. "Il lance des pistes pour la présidentielle de 2022, et tout le monde s’y retrouve ou presque. La droite sur l’économie, avec l’absence de hausses d’impôts, la souveraineté et l’indépendance, un discours qui parle aux électeurs de droite et d’extrême-droite", décrypte la journaliste.

S’adresser à la droite comme à la gauche

Enfin, en évoquant l’écologie et la solidarité, "il s’adresse à la gauche, un spectre très large, mais il garde les fondamentaux. En revanche, la méthode peut changer, avec davantage de décentralisations", explique Anne Bourse. Un nouveau chapitre, pour les deux dernières années de son quinquennat, qui seront écrites ou non aux côtés du Premier ministre Édouard Philippe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors de la commémoration de l\'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, le 18 juin 2019 à Suresnes (Hauts-de-Seine).
Emmanuel Macron lors de la commémoration de l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, le 18 juin 2019 à Suresnes (Hauts-de-Seine). (LUDOVIC MARIN / AFP)