Aéroports de Paris : où en est le référendum contre sa privatisation ?

Les opposants à la privatisation d'Aéroports de Paris se sont lancés depuis le mois de juin dans la collecte des 4,7 millions de signatures nécessaires pour déclencher la consultation. Mais pour l'heure, ils sont loin du compte.

France 2

Alexandre Troppi n'est pas pilote. Il est ingénieur et "gilet jaune". Ces derniers temps, même sa pause déjeuner y passe, il collecte un maximum de signatures pour déclencher un référendum sur la privatisation d'Aéroports de Paris. Et il en reste encore 4 millions à récolter. On est loin du compte.

Une consultation qui ne fait pas l'unanimité

"On essaie de faire des actions sur les endroits où il y a au moins sept personnes qui passent par minute. En résumé, il faudrait 250 signatures par département, par jour", explique Alexandre Troppi, l'organisateur de la collecte de signatures référendum ADP. Mais ça ne marche pas à chaque fois. Aujourd'hui, les signatures plafonnent. Un passant qui refuse de signer explique pourquoi. "Il y a des progrès à faire au niveau de l'entretien, au niveau de l'accueil". Le référendum reste pour l'instant un horizon lointain. Les participants ont jusqu'à fin mars pour recueillir les signatures. Ils espèrent que le seuil d'un million suffira finalement à le déclencher. C'est ce qu'avait promis Emmanuel Macron après la crise des "gilets jaunes".

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'aéroport d\'Orly, au sud de Paris, le 27 août 2019.
L'aéroport d'Orly, au sud de Paris, le 27 août 2019. (ERIC PIERMONT / AFP)