Cet article date de plus de neuf ans.

Gilbert Collard dénonce "la main mise" de l’UMP et du PS sur "les mécanismes démocratiques"

Gilbert Collard, président du comité de soutien de Marine Le Pen, était l’invité des "4V" de France 2 mercredi 8 février. Il a dénoncé un "rapt démocratique" en raison des difficultés qu’éprouve la candidate du FN à récolter ses 500 signatures.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Gilbert Collard candidat pour Marine Le Pen (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Gilbert Collard, président du comité de soutien de Marine Le Pen, était l'invité des "4V" de France 2 mercredi 8 février. Il a dénoncé un "rapt démocratique" en raison des difficultés qu'éprouve la candidate du FN à récolter ses 500 signatures.

Gilbert Collard, président du comité de soutien de Marine Le Pen, était l'invité des "4 vérités" de France 2 mercredi matin. Interrogé sur les difficultés de la candidate du Front national à récolter ses 500 parrainages, il a dénoncé un "rapt démocratique".

"Si Marine Le Pen n'a pas ses signatures, c'est la faute de Nicolas Sarkozy et secondairement de François Hollande, parce qu'ils veulent se retrouver face à face, a déclaré l'avocat. C'est un rapt destiné à avoir la mainmise sur les mécanismes démocratiques."

"Les 4 vérités" France 2, 08 février 2012

Marine Le Pen chahutée à la Réunion

Gilbert Collard a fustigé l'"instrumentalisation" du chahut provoqué par la venue de Marine Le Pen à la Réunion à la Réunion, mettant en parallèle l'opposition soulevée par le déplacement de la candidate et les propos de Claude Guéant sur une supposée inégalité entre les civilisations.

"C'est de la propagande", a-t-il déclaré. Selon l'avocat, Marine Le Pen "n'est pas porteuse" d'une telle "idéologie". "Jamais je n'aurais dit ce qu'a dit Claude Guéant", a-t-il affirmé, ajoutant que "nos amis de la Réunion sont nos frères".

Me Collard a critiqué des "propos imbéciles", estimant que le ministre de l'intérieur "n'a pas lu Claude Lévi-Strauss" (ethnologue français auteur de "Tristes tropiques"), selon qui "les civilisations se valent universellement", a-t-il indiqué.

Le lieutenant de Mme Le Pen a toutefois précisé que "toutes les civilisations ne se valent pas" quand elles s'expriment dans des régimes politiques différents, citant pour exemple les régimes où "la charia" est en vigueur ou encore les "régimes staliniens" de l'ex-URSS. "Toutes les civilisations se valent, mais les régimes politiques, non", a-t-il souligné ensuite.

M.Collard a tenté de se défendre d'être sur la même ligne que le ministre de l'intérieur. "Pensez-vous que l'électorat du Front national est assez demeuré pour penser qu'il y a une civilisation plus affinée qu'une autre ?", a-t-il demandé.

"Les propos de M. Guéant sont ciselés par une équipe de campagne de Nicolas Sarkozy pour racoler l'électorat du Front national", a-t-il ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.