Rhône : une enquête ouverte après la tentative d'incendie d'une église à Rillieux-la-Pape, Gérald Darmanin se rend sur place

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 3 au 4 octobre dans cette ville de la banlieue de Lyon.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, à la sortie du Conseil des ministres le 23 septembre 2020. (JULIEN MATTIA / ANADOLU AGENCY)

Onze véhicules brûlés et une tentative d'incendie sur un lieu de culte catholique. Voilà pour le bilan délictueux d'un groupe d'une vingtaine de personnes dans la nuit du 3 au 4 octobre à Rillieux-la-Pape (Rhône), a indiqué le procureur de la République de Lyon ce lundi 5 octobre.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé sa venue sur les lieux dans la soirée, à partir de 19 heures. Il va y rencontrer les responsables religieux locaux ainsi que les policiers du commissariat. 

Entre 22h15 et 23 heures, une vingtaine de personnes cagoulées ont mis le feu à un "véhicule situé dans un terre-plein herbeux devant l’église Saint-Pierre-Chanel, ce qui a eu pour effet de noircir le mur du bâtiment et d’en briser deux vitres", a précisé le procureur dans ce communiqué.

Deux abris-bus et un bus ont également été dégradés. Le groupe s'en est pris aussi aux services de police et de secours ainsi qu'aux pompiers, qui ont reçu des jets de projectiles. Une enquête a été ouverte du chef de "participation à un groupement en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens, violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique, violences sur personnes chargées d'une mission de service public, dégradation par incendie d'un édifice affecté au culte en bande organisée, dégradations de biens d'utilité publique et de destruction de véhicules par incendie en bande organisée". L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale, pour identifier les auteurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.