Dimanche en politique, France 3

VIDEO. Darmanin maire et ministre : Pécresse "n’imagine absolument pas ces deux postes cumulables"

Dans l'émission "Dimanche en politique" dimanche 24 mai, Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et Patrick Mignola, député de Savoie et président du groupe MoDem à l’Assemblée nationale, évoquent l’après-coronavirus.

France 3

Gérald Darmanin, élu maire de Tourcoing (Nord) a pris ses fonctions samedi 23 mai. Son portefeuille de ministre de l’Action et des Comptes publics en parallèle pose problème, selon un principe de 1998, réaffirmé par Édouard Philippe il y a quelques mois, ne permettant pas de cumuler ces deux mandats.

"Ça me laisse perplexe parce que j’ai été ministre du Budget aussi, en pleine crise des dettes souveraines. J’imagine la charge de travail qui doit être celle de Gérald Darmanin en pleine crise économique et sociale post-Covid-19. Et en même temps, je vois la charge de travail d’un maire de 100 000 habitants et je n’imagine absolument pas ces deux postes cumulables", assure la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse.

"Parce qu’il y a urgence, il doit rester ministre"

Pour Patrick Mignola, député MoDem de Savoie, il y a au "contraire urgence". "Et c’est précisément parce qu’il y a urgence qu’il doit rester ministre. Il y a un budget de la sécurité sociale à préparer, c’est le budget qui doit financer le chômage partiel pour les Françaises et les Français, de la même façon qu’on prépare un budget de relance. Or, si de façon opérationnelle, il fallait remplacer le ministre du Budget, forcément, on se trouverait en difficulté, parce que le temps que le nouveau prenne ses marques, on ne parviendrait pas à travailler de façon aussi efficace", assure le président du groupe du parti centriste à l’Assemblée nationale.

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, 13 juin 2019.
Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, 13 juin 2019. (ERIC PIERMONT / AFP)