Fronde des policiers : Gérald Darmanin s'est rendu dans un commissariat de Marseille

Le ministre de l'Intérieur avait annoncé qu'il se rendrait dans cette ville pour échanger avec les fonctionnaires, sans donner de date pour sa venue.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, à Paris le 19 juillet 2023. (BERTRAND GUAY / AFP)

Une visite discrète. Gérald Darmanin s'est rendu mardi 8 août en matinée dans un commissariat de Marseille (Bouches-du-Rhône). Le ministre de l'Intérieur l'a annoncé sur Twitter. C'est de cette ville qu'était parti le mouvement de colère des policiers après l'incarcération d'un des leurs, soupçonné d'avoir blessé grièvement avec un LBD, Hedi, un homme de 22 ans

Le ministre de l'Intérieur avait annoncé qu'il se rendrait dans cette ville pour échanger avec les fonctionnaires, sans donner de date pour sa venue. C'est sans journalistes, ni élus, qu'il s'est déplacé à 10 heures dans le commissariat du 15e arrondissement de la ville phocéenne.

Comme il l'a souligné sur Twitter quelques heures plus tard, il y a félicité les fonctionnaires qui, dimanche, avaient saisi 220 kg de cannabis. Puis, "de manière informelle", autour d'un café, il a échangé avec les policiers de ce commissariat. Cette visite intervient alors que le policier suspecté dans l'affaire Hedi a été maintenu en détention, et que cinq policiers du Raid placés ont été placés en garde à vue après la mort d'un homme de 27 ans pendant les émeutes à Marseille dans la nuit du 1er au 2 juillet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.