Vrai ou faux La France est-elle la seule démocratie à pouvoir se passer d’un vote de confiance ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min
Après la nomination de Gabriel Attal au poste de Premier ministre, mardi 9 janvier, l’éventualité d’un vote de confiance, réclamé par la gauche, refait surface.
VRAI OU FAUX. La France est-elle la seule démocratie à pouvoir se passer d’un vote de confiance ? Après la nomination de Gabriel Attal au poste de Premier ministre, mardi 9 janvier, l’éventualité d’un vote de confiance, réclamé par la gauche, refait surface. (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - N. Carvalho
France Télévisions
franceinfo
Après la nomination de Gabriel Attal au poste de Premier ministre, mardi 9 janvier, l’éventualité d’un vote de confiance, réclamé par la gauche, refait surface.

Sous la Ve République, le Parlement n’a pas son mot à dire concernant la nomination d’un nouveau gouvernement. Est-ce une spécificité française ? C’est en tout cas ce qu’affirme la gauche, comme l’a défendu Manon Aubry, eurodéputée La France Insoumise : "S’il n’y pas de vote de confiance, nous déposerons une motion de censure, c’est le Parlement qui doit valider le nom du Premier ministre, c’est le cas dans toutes les démocraties", a-t-elle dit au micro de Sud Radio.

Une singularité française

La France serait donc la seule démocratie dont le Parlement ne vote pas sur la composition du gouvernement. Selon des professeurs de droit constitutionnel, oui, les autres démocraties fonctionnent avec un vote du Parlement qui valide ou non le choix du chef du gouvernement. "Dans les régimes scandinaves et dans la quasi-totalité des régimes parlementaires, le gouvernement est l’émanation de la première chambre. Par conséquent, on n’imagine pas un gouvernement qui puisse entrer en fonction sans avoir cette confiance. On a là une singularité française qui s’exprime par l’Histoire". 

La France est donc bien l’une des, sinon, la seule démocratie à se passer d’un vote de confiance pour valider le choix d’un Premier ministre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.