Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "Je refuse d'aller au bureau exécutif du FN, j'ai été désavoué", assure Jean-Marie Le Pen

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Retrait du FN de Jean-Marie Le Pen :  "Pour ça, il faut me tuer !" dit-il
FRANCE 2 et FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le président d'honneur du Front national était convoqué, lundi, par cette instance du parti en vue de possibles sanctions après ses déclarations polémiques.

Jean-Marie Le Pen a refusé, lundi 4 mai, de se rendre au bureau exécutif du Front national à Nanterre (Hauts-de-Seine), qui doit décider des sanctions contre le président d'honneur du parti frontiste après ses déclarations polémiques.

"Je refuse d'aller au bureau exécutif"

"Je refuse d'aller au bureau exécutif (...). J'ai été désavoué, a déclaré Jean-Marie Le Pen aux journalistes lors de sa sortie du siège du FN. Le président-fondateur du Front national estime que c'est contraire à sa dignité de se présenter devant une assemblée, comment dirais-je... disciplinaire, alors qu'il s'estime parfaitement innocent et avoir agi dans le cadre de son mandat de parlementaire, car un parlementaire, c'est payé pour parler. Je parle librement, ce qui choque un certain nombre de gens."

Jean-Marie Le Pen a aussi martelé qu'il excluait tout retrait de la vie politique. "Pour ça, il faut me tuer !, a-t-il lancé. Je n'ai jamais parlé au nom du FN, il me suffit de parler au nom de Jean-Marie Le Pen, c'est une référence pour un certain nombre de gens. Je ne parle plus au nom du FN depuis que je ne suis plus président. Depuis quatre ans, c'est Marine Le Pen qui est la présidente, qui parle au nom du FN."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.