Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Marion Maréchal-Le Pen "ne peut pas croire" que Jean-Marie Le Pen mène une liste dissidente aux régionales

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Jean-Marie Le Pen menace de se porter candidat en Provence-Alpes-Côte d'Azur, contre sa petite-fille. 

Elle se refuse à prendre au sérieux la menace de son grand-père. Marion Maréchal-Le Pen, candidate du Front national aux régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur, ne peut "pas croire" que son grand-père, Jean-Marie Le Pen, en conflit avec la direction du parti, en vienne à présenter une liste dissidente dans la région. La députée du Vaucluse était l'invitée de la matinale de France Info, mardi 21 juillet.

Jean-Marie Le Pen a agité lundi l'épouvantail d'une candidature contre sa petite-fille, évoquant notamment "des remous dans toutes les fédérations" de Paca. Plusieurs élus ont en effet été suspendus pour avoir critiqué la teneur des listes locales et la "ligne" du vice-président Florian Philippot, rendu responsable de l'éviction du fondateur du parti.

"Je pense que cela restera sans suite"

Une liste dissidente menée par le fondateur du FN ? "J'ai entendu ça, répond Marion Maréchal-Le Pen. Je n'en ai pas la preuve formelle, mais je n'ose pas croire que Jean-Marie Le Pen puisse considérer que je sois un dommage collatéral dans le bras de fer qu'il est en train de réaliser avec le parti. Je pense que cela restera sans suite. C'est peut-être une façon de faire monter les enchères, je ne sais pas, mais je ne peux pas croire qu'il fasse cela."

La jeune députée cite alors son grand-père, qui expliquait "il y a quelques mois" qu'il soutenait sa candidature. "J'ai les mots sous les yeux. Il disait : 'je demande, dans l'intérêt supérieur de la France, de soutenir la candidature de Marion Maréchal-Le Pen, députée du Vaucluse'. Et il ajoute : 'je ne ferai rien qui puisse compromettre la fragile espérance de survie de la France que représente le Front national avec ses forces et ses faiblesses'. Dans ces conditions, je sais que Jean-Marie Le Pen est un homme de parole, je suis sûre qu'il ne reviendra pas sur ses paroles."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.