VIDEO. Marine Le Pen appelle Emmanuel Macron à "dissoudre l'Assemblée nationale"

"Compte tenu du désaveu démocratique que le pouvoir subit ce soir, il appartiendra au président de la République d'en tirer les conséquences", a déclaré la présidente du RN.

C'est un ultimatum que la présidente du Rassemblement national lance au chef de l'Etat. Marine Le Pen a estimé, dimanche 26 mai, que le président de la République "n'[avait] d'autre choix que de dissoudre l'Assemblée nationale" après l'arrivée de la liste LREM en deuxième place aux élections européennes.

>> Suivez en direct la soirée électorale des européennes : estimations, résultats, réactions...

"Compte tenu du désaveu démocratique que le pouvoir subit ce soir, il appartiendra au président de la République d'en tirer les conséquences, lui qui a mis son crédit présidentiel dans ce scrutin en en faisant un référendum sur sa politique, et même sur sa personne", a déclaré Marine Le Pen. Emmanuel Macron n'a "d'autre choix au minimum que de dissoudre l'Assemblée nationale en faisant le choix d'un mode de scrutin plus démocratique et enfin représentatif de l'opinion réelle du pays", a-t-elle ajouté.

Saluant la "victoire du peuple qui avec fierté et dignité a repris le pouvoir", Marine Le Pen a estimé que "l'effacement des vieux partis et la bipolarisation RN/En marche ! confirme le nouveau clivage nationo-mondialiste qui domine maintenant notre vie politique et qui se met en place de manière durable". Selon la présidente du RN, "un grand mouvement pour l'alternance est né ce soir". Elle a invité "tous les patriotes d'où qu'ils viennent à rejoindre le Rassemblement national".

Marine Le Pen prend la parole alors que le RN est arrivé en tête aux élections européennes, le 26 mai 2019 à Paris.
Marine Le Pen prend la parole alors que le RN est arrivé en tête aux élections européennes, le 26 mai 2019 à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)