Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Marseille : heurts entre militants lors de l'élection du maire FN Stéphane Ravier

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

La police a dû intervenir pour séparer des militants de gauche et du Front national, vendredi 11 avril à Marseille (Bouches-du-Rhône), lors de l'élection du maire du 7e secteur de la ville.

C'est officiel. Stéphane Ravier (Front national) a été élu maire du 7e secteur de Marseille, vendredi 11 avril, dans une ambiance houleuse. "Je suis le maire de tous les habitants, des noyaux villageois comme des cités. Je serai à l'écoute de tous et toutes, inscrivant mon action dans les lois de la République", a promis le nouvel élu du secteur le plus peuplé de la ville (150 000 habitants).

La police a dû séparer des militants de gauche et du FN

Mais il a peiné à couvrir de la voix les broncas des militants de gauche venus nombreux dans la salle de la mairie des 13e et 14e arrondissements. Ces derniers ont repris de nombreux slogans antiracistes – comme "Ibrahim Ali, on a pas oublié !", du nom du jeune franco-comorien tué en 1995 par des colleurs d'affiches du FN. De leur côté, les militants frontistes ont répondu par des "on a gagné !" ou en chantant la Marseillaise. Après quelques échauffourées, la police a dû séparer les deux camps.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.