Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Marine Le Pen s'attaque au "monde de la finance" : "Cette fois il a un nom, il s'appelle Emmanuel Macron"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
le_pen_villepinte
Article rédigé par
France Télévisions

La candidate du Front national a repris la célèbre déclaration de François Hollande au Bourget en 2012, pour mieux attaquer son rival.

"Aujourd'hui, l'adversaire du peuple français, c'est toujours le monde de la finance." En meeting à Villepinte (Seine-Saint-Denis), lundi 1er mai, Marine Le Pen a repris la celèbre déclaration de François Hollande au Bourget en 2012, pour mieux tacler son adversaire, Emmanuel Macron. "Cette fois, il a un nom, il a un visage, il a un parti, et il présente sa candidature et tous rêvent de le voir élu : il s'appelle Emmanuel Macron", a-t-elle lancé à la tribune.

Peu avant, la candidate du Front national à l'élection présidentielle avait répété les mots de François Hollande : "Mon véritable adversaire, il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera jamais élu et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c'est le monde de la finance". Avant d'ajouter : "Monsieur Macron a adopté comme slogan 'Ensemble la France'. Il eut été plus franc de dire 'Ensemble la finance'."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.