VIDEO. Le FN est un "parti à éviter" mais "Marine Le Pen est irréprochable", selon le président du Crif

Si le président du Conseil représentatif des institutions juives de France, Roger Cukierman estime que le FN, qu'il n'a pas invité à son dîner annuel, est "un parti à éviter", son jugement est plus nuancé sur la présidente du parti frontiste.

EUROPE 1

Roger Cukierman, n'a pas convié le Front national au 30e dîner du Crif, lundi 23 février à Paris. Marine Le Pen est pourtant "irréprochable", selon le président du Conseil représentatif des Institutions juives de France (Crif), interrogé par Europe 1. 

Questionné à propos de l'attrait que représente le Front national pour les électeurs de confession juive, Roger Cukierman a jugé que le phénomène "est extrêmement minoritaire". "Je crois que nous sommes tous conscients dans le monde juif que, derrière Marine Le Pen, qui est irréprochable personnellement, il y a tous les négationnistes, les vichystes, les pétainistes et donc pour nous, le Front national est un parti à éviter", a-t-il poursuivi.

Indignation de Serge Klarsfeld 

Cette distinction a fait bondir Serge Klarsfeld : "Mme Le Pen n'a pas rompu avec son père. Elle dirige le Front national qui porte le passif des prises de position antisémites du père qui est président d'honneur du FN, a réagi auprès de l'AFP l'avocat et historien, fils d'un déporté à Auschwitz-Birkenau.

Ni Marine Le Pen (FN) ni Jean-Luc Mélenchon (PG), l'un et l'autre dénonçant régulièrement une réunion "communautariste", ne participeront au dîner du Crif. L'évènement attire 700 invités dont de nombreuses personnalités politiques de tous bords.

Roger Cukierman, le président du Crif, le 11 janvier 2015 à Paris. 
Roger Cukierman, le président du Crif, le 11 janvier 2015 à Paris.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)