VIDEO. L'exercice de transparence du gouvernement "aurait dû commencer par le Premier ministre", selon Philippot

Le vice-président du Front national était l'invité des "Quatre vérités" sur France 2, mercredi 17 mai.

Invité de France 2 mercredi 17 mai au matin, Florian Philippot a estimé que le nouvel exécutif ne donnait pas de "gages d'un renouvellement extraordinaire des pratiques". "Personne n'est dupe de l'exercice de communication", a-t-il déclaré à propos du report, de 24 heures, de l'annonce  du gouvernement, le temps d'éplucher tous les CV pour vérifier qu'il n'y a pas de conflits d'intérêts ou de scandales potentiels.

Commencer l'exercice de transparence "par le Premier ministre lui-même"

Le vice-président du FN a estimé qu'il aurait fallu "commencer par le Premier ministre lui-même"Le Premier ministre Edouard Philippe, a rappelé le vice-président du FN, a reçu "un blâme de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique en ayant refusé d'évaluer son patrimoine immobilier".

Florian Philippot a aussi évoqué la création de son association Les patriotes au sein du FN. "J'apporte ma pierre. Je veux qu'on construise la victoire de Marine", explique le vice-président du FN.

Florian Philippot, à Paris, le 9 mai 2017.
Florian Philippot, à Paris, le 9 mai 2017. (BERTRAND GUAY / AFP)