Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Jhon Rachid, cancre, YouTubeur, fan de Fernandel

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
BEN BARNIER / FRANCE INFO Le YouTubeur Jhon Rachid dit souvent : "je suis pas cultivé de base", et même s'il a arrêté l'école en 5e, il est fan de Fernandel, de Pagnol... et de Pablo Escobar.
Ben Barnier
Article rédigé par
France Télévisions

Le YouTubeur Jhon Rachid dit souvent : "je suis pas cultivé de base", et même s'il a arrêté l'école en 5e, il est fan de Fernandel, de Pagnol... et de Pablo Escobar. 

Il y a des jours où on traîne sur YouTube avec le sentiment coupable de perdre son temps, et il y a des jours où on traîne sur YouTube et où on tombe sur les vidéos de Jhon Rachid.

De la bombe. Non pas que ce lyonnais soit raccoleur ou le roi du gag. Non, son humour, à lui, se nourrit de ses lectures. Jhon Rachid est hyper cultivé, même s'il ne l'admet qu'en rougissant.

"Je suis pas cultivé de base," a-t-il confié à France Info dans la chambre noire, "je me suis cultivé après." 

Ses sources d'inspiration : les anciens !

"Les mecs qui ont de vraies punch lines," dit-il, "cest Pagnol, Jules Renard."

Il a arrêté l'école en 5e avant d'enchaîner les petits boulots. Mais peu à peu, parce qu'il en avait "marre de s'afficher", il s'est mis à lire.

Il est fan de belles lettres françaises, comme en témoigne ses chroniques "Les mots de Victor", des vidéos où il s'attaque à des "gros mots" tels qu' "apostasie", "satiété" ou "oxymore".

Le plus drôle, selon lui, c'est qu'il a été initié aux classiques français par son père, "un travailleur immigré né en Algérie".

Alors, oui, ça l'énerve quand on lui parle d' Eric Zemmour et du Front National, et il s'échine à démontrer qu'on peut être banlieusard, maghrébin et franchouillard.

"J'ai toujours envie de prouver que j'aime la France," confie-t-il, "sinon je ferais pas mes vidéos." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.