Vidéo Commission des Finances : "Le résultat est entre les mains des députés LR : souhaitez-vous avoir M. Coquerel, qui est l’extrême gauche ?", interpelle Marine Le Pen

Publié
Article rédigé par
Radio France

Marine Le Pen, présidente du groupe Rassemblement national à l'Assemblée nationale, assure sur franceinfo que pour le choix de la présidence de la commission des Finances, que brigue son parti, il n'y aura "ni pacte", "ni discussion".

Invitée du 8h30 franceinfo ce mercredi, Marine Le Pen la présidente du groupe Rassemblement national à l'Assemblée nationale s'est exprimée sur la bataille autour de la présidence de la commission des Finances à l'Assemblée nationale. "Le résultat est entre les mains des députés LR : souhaitez-vous avoir M. Coquerel, qui est l’extrême gauche la plus radicale ?", les a interpelé Marine Le Pen.

"Nous souhaitons avoir la présidence de cette commission parce que traditionnellement c'est le premier parti d'opposition à qui revient cette présidence de commission, c'est aussi simple que ça", indique l'ex-candidate d'extrême droite à la présidentielle.

"J'ai entendu un certain nombre de personnes, dont on ne peut pas contester l'attachement à la République (...) dire qu'il était tout à fait naturel que ce soit nous."

Marine Le Pen

à franceinfo

Si les députés Les Républicains ne veulent pas choisir "alors ils feront élire un candidat de la France insoumise et ils en assumeront la responsabilité", lance la députée RN du Pas-de-Calais. "Si j'étais dans la situation de LR, si j'avais le choix (...) je n'hésiterais pas une demi-seconde à élire le président de la commission LR", assure-t-elle.

Y a-t-il un pacte avec la droite sur ce poste ? "Il n'y a pas de pacte", répond Marine Le Pen. "Il n'y a ni de discussion ni de pacte", insiste-t-elle. "Il y a juste la mise devant leur responsabilité des députés Les Républicains, poursuit Marine Le Pen. Car moi je suis convaincue d'une chose, c'est que leurs électeurs ne souhaitent pas que ce soit M. Coquerel, l'extrême gauche de l'extrême gauche, qui soit à la tête de la commission des Finances."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.