VIDEO. Appel à la grève générale d'Eric Drouet : "Je ne suis pas favorable au blocage", répond Jordan Bardella

Le candidat aux européennes, tête de liste du Rassemblement national, estime que la réponse à la colère des "gilets jaunes" doit être "politique".

RADIO FRANCE

"S'il y a un climat de tension dans le pays, s'il y a des blocages, c'est la responsabilité d'Emmanuel Macron qui se refuse d'entendre la colère des Français", a réagi Jordan Bardella, jeudi 24 janvier sur franceinfo, interrogé sur l'appel du "gilet jaune" Eric Drouet à la grève générale dans tout le pays à partir du 5 février.

"Je ne suis pas favorable au blocage", a ajouté le candidat, tête de liste du Rassemblement national (RN) aux européennes. "On voit que la gauche et l'extrême gauche essaient de récupérer ce mouvement, je pense que c'est profondément malhonnête, a poursuivi Jordan Bardella. Devant un mouvement de colère qui se poursuit, la réponse doit être politique." Selon le candidat du RN au scrutin du 26 mai prochain, "le fait que le fait que le mouvement se poursuive aujourd'hui veut bien dire que les "gilets jaunes" qui manifestent et qui se font l'écho de revendications, qui sont je crois partagées par une majorité de Français, n'ont pas trouvé de réponse politique".

Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national aux élections européennes, invité le 24 janvier 2019 de franceinfo.
Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national aux élections européennes, invité le 24 janvier 2019 de franceinfo. (RADIO FRANCE)