Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo A Brachay, Marine Le Pen fait sa rentrée et fustige "la déferlante migratoire"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
DLTFTV_MAM_5468274
Article rédigé par
France Télévisions

En introduction de son discours de rentrée, la présidente du Front national a également moqué le pouvoir en place et Nicolas Sarkozy, qualifié de "zombie de la politique".

Retour aux fondamentaux du Front national pour Marine Le Pen. La présidente du parti d'extrême droite a prononcé, samedi 29 août, son discours de rentrée à Brachay (Haute-Marne), village d'une soixantaine d'habitants qui lui a offert son plus haut score au premier tour de la présidentielle 2012 (72%). L'occasion pour elle de fustiger la "déferlante migratoire" qui s'abat, selon elle, sur l'Europe.

Devant 600 à 700 partisans, elle s'est ainsi longtemps attardée sur la crise migratoire : "Ils ne vous le disent pas et pourtant la situation de l'immigration est aujourd'hui en France totalement hors de contrôle. L'immigration était déjà gigantesque sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy (...), tout a été fait sous Nicolas Sarkozy et François Hollande pour que cette vague grossisse, prenne du corps et aujourd'hui déferle à pleine vitesse sur notre pays", a-t-elle estimé.

Cap sur les régionales

A quelques mois des régionales, la tête de liste FN dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie n'a pas caché ses ambitions. "Dès décembre prochain, nous pouvons préparer l'avenir et montrer la voie, transformer les élections régionales en aurore du renouveau national", a annoncé Marine Le Pen.

La présidente du FN en a profité pour étriller ses adversaires, surnommant François Hollande de "président fainéant". Elle a également envoyé une pique à la droite, s'amusant des "sketches" de Nicolas Sarkozy qualifié de "zombie de la politique".

La patronne du FN s'est aussi attardée sur la crise agricole, déplorant des "agriculteurs asphyxiés, une concurrence étrangère féroce, des prix qui ne permettent plus de vivre, des travailleurs détachés venant de l'Est".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.