Cet article date de plus de six ans.

Traité de "nazi" par Jacques Séguéla, Jean-Marie Le Pen porte plainte

Le publicitaire l'avait qualifié de "nazi" sur BFMTV, le 20 octobre. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président d'honneur du FN, Jean-Marie Le Pen, le 25 mai 2014 à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine). (FRED DUFOUR / AFP)

Jean-Marie Le Pen va porter plainte pour injure contre Jacques Séguéla. Le président d'honneur du Front national a publié, jeudi 30 octobre, un communiqué dans lequel il dit son intention d'attaquer en justice le publicitaire qui l'avait qualifié de "nazi", le 20 octobre sur BFMTV.

Séguéla, "un habitué de l'insulte" selon Le Pen

Ce jour-là, à la fin d'un débat en direct avec le journaliste Serge Moati, Jacques Séguéla s'exclame : "C'est peut-être le dernier cadeau que François Hollande fera, un cadeau empoisonné à la démocratie, que d'être tellement faible, avec une droite qui est en train de s'autodéchirer dans un duel à mort, et que ces deux monstres de droite et de gauche nous livrent pierres (sic) et poings liés à la fille de ce nazi."

Un qualificatif qui ne plaît pas à l'ancien président du FN. Jean-Marie Le Pen a dit qu'il déposerait plainte "pour injure", ajoutant au passage que "M. Séguéla est un habitué de l'insulte".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.