Régionales et départementales : Louis Aliot regrette l’abstention qui favorise selon lui les sortants

Publié
Durée de la vidéo : 8 min.
Élections régionales et départementales : Louis Aliot rappelle le rôle de l’abstention dans les résultats au premier tour
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Au lendemain du premier tour des élections régionales et départementales, le maire Rassemblement national de Perpignan (Pyrénées-Orientales), Louis Aliot, est l’invité des "4 Vérités" sur France 2 lundi 21 juin.

Le premier tour des élections régionales et départementales, dimanche 20 juin, a été marqué par un très fort taux d’abstention. Interrogé sur ces Français qui ne sont pas allés voter, le maire RN de Perpignan (Pyrénées-Orientales) Louis Aliot ne comprend pas leur choix. "Ils considèrent qu’il y a des enjeux majeurs, la présidentielle, et puis que derrière il y a des élections subalternes. Alors je leur dis : vous vous trompez, car la démocratie, c’est aussi la démocratie locale", déclare-t-il dans les "4 Vérités" lundi matin.

L’abstention favoriserait les partis déjà en place

Le maire de Perpignan précise plusieurs choses sur l’impact de l’abstention dans les résultats du Rassemblement national. "Les enquêtes de l’Ifop par exemple prouvent que depuis quinze ans, l’abstention touche essentiellement les classes populaires. Et dans ces classes populaires, nous y avons un fort électorat, donc c’est plutôt de ce point de vue-là qu’il faut regarder."

Louis Aliot affirme que "les jeunes ne sont pas allés voter, les classes populaires ne sont pas allées voter. Il n’y a qu’un retraité sur deux qui s’est déplacé et ça favorise les partis en place, les partis de gouvernement, ceux qui sont déjà aux affaires."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.