Régionales et départementales : l'analyse du scrutin

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
boutet
France 2
Article rédigé par
A. Boutet - France 2
France Télévisions

Abstention record, échec du Rassemblement national et d'Emmanuel Macron, Arnaud Boutet, journaliste du service politique de France Télévisions, analyse lundi 21 juin les enseignements du premier tour des élections régionales et départementales.

Le calendrier explique notamment l'abstention record. L'été n'est pas favorable au vote. Il y a aussi le contexte sanitaire et ce scrutin très peu lisible. On a voté pour des têtes de liste par région pour les régionales et par canton pour les départementales. Pour beaucoup de Français, c'est avant tout un mille-feuille administratif. L'abstention progresse élection après élection, note Arnaud Boutet.

Déception au RN

Il y a quelques décennies, rappelle le journaliste du service politique de France Télévisions, le Front national parvenait à mobiliser grâce à l'abstention. Il faisait figure à part. Cette fois, le RN est un peu un parti comme les autres. Il est victime d'un rejet des urnes. C'est problématique pour Marine Le Pen, car elle sera candidate à la présidentielle en 2022. Elle pourrait arriver dans la campagne affaiblie, comme son rival Emmanuel Macron, grand perdant de ces régionales, avec son parti La République en marche. Plusieurs de ses ministres ont échoué, notamment Éric Dupond-Moretti, candidat dans les Hauts-de-France pour gêner Xavier Bertrand et qui n'a pas réussi. Le ministre de la Justice est le symbole de cet échec. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.